Verset du jour:
Accueil du site > Messages > N’ayez pas peur !

N’ayez pas peur !

lundi 16 décembre 2013, par Abiola Judes Crépin ADEROMOU

« N’ayez pas peur, et ne tremblez pas ; ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré ? Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu que moi ? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point » Esaïe 44 :8

Il arrive que Dieu soit obligé de nous rassurer et de nous rappeler quelle est sa vraie nature. Surtout lorsque nous traversons des moments difficiles, lorsque nous sommes en proie à des déceptions, lorsque nous étions presque certains que nous tenions le bon bout et que subitement, comme un château de cartes, tout s’écroule autour de nous.

Cela me rappelle l’histoire d’une sœur chrétienne en âge de se marier qui priait avec insistance afin que Dieu lui révélât celui là avec elle partagerait sa vie. Toutes ses amies, sœurs, étaient mariées ou fiancées pour le moins. Mais elle attendait patiemment l’élu de son cœur dans la prière. Dieu ne tarda pas à répondre à ses nombreuses sollicitudes. Les démarches furent régulièrement faites, les deux familles s’accordèrent sur la dot, la date du mariage fut fixée. Le jour du mariage, il fallait passer à la mairie avant de mettre le cap sur l’église où attendaient toute l’assemblée des frères et amis. Toute vêtue de sa robe d’une couleur blanche immaculée, la mariée fit son apparition dans la cour de la mairie dans un cabriolet BMW loué pour la circonstance. Les témoins et les parents étaient tous là pour accueillir la mariée. Pendant plus d’une trentaine de minutes, on s’adonna à des commentaires élogieux à l’endroit de la mariée qui était d’une beauté sublimissime, surtout avec des touches de maquillages dignes des stars hollywoodiennes. Puis on se demanda où était passé le marié ? Il devrait arriver avant la mariée, on se mit à sa recherche. Il était introuvable. On ne voulait jusque là pas inquiéter la mariée mais lorsque le maire demanda d’évacuer la salle pour laisser entrer un autre couple dont il devait célébrer le mariage, elle fut alors mise au courant de la situation. Tout le monde sortit attendre dehors, mais notre marié ne se présenta pas jusqu’au soir.

A cette sœur, il faut plus que des mots pour la consoler. Il serait difficile de nous entendre lui lire : N’ayez pas peur, et ne tremblez pas ; ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré ? Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu que moi ? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point.

Et pourtant, près de deux décennies après, voici notre sœur femme heureuse au foyer avec un mari aimant et trois adorables enfants. Puis, par des concours de circonstances dont seul Dieu détient le secret, le mari fut choisi Président de la république et voilà notre sœur propulsée Première dame. Comme si cela ne suffisait pas encore, il a fallu que l’aide de camp du mari Président soit le jeune homme lâche devenu entretemps militaire. Vous pouvez imaginer notre aide-de-camp s’empresser toutes les fois d’ouvrir la portière de la voiture présidentielle à la première dame. Ne me demandez surtout pas quelle fut la suite de l’histoire parce que vous pouvez vous l’imaginer.

Ce message n’est sûrement pas pour tout le monde ; il s’adresse à tous ceux qui ont commencé l’année 2013 avec des espoirs jusque-là restés sans suite, ceux qui ont persévéré tout au long de l’année et qui sont aujourd’hui en proie à mille et une questions, ceux qui voient les derniers jours du mois de décembre s’égrener sans le travail promis, sans le mari promis, sans l’épouse promise, sans l’enfant promis, sans la promotion promise, sans la victoire promise, …..la liste est longue. Dieu nous dit : N’ayez pas peur, et ne tremblez pas ; ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré ? Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu que moi ? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point. Bonne semaine de travail à toutes et à tous !

Abiola Judes Crépin ADEROMOU

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site