Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Préservé(e) Pour Un But !

Préservé(e) Pour Un But !

lundi 8 décembre 2014, par Abiola Judes Crépin ADEROMOU

« Puis il les envoya à Bethlehem, en disant : Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant ; quand vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j’aille aussi moi-même l’adorer. » Matthieu 2 :8

Des siècles à l’avance, les prophètes l’avaient annoncé ; le sauveur du monde, Jésus Christ, devait naître à Bethlehem, en Judée. Il naquit pourtant à l’endroit prédit dans la plus grande discrétion. N’eut-été la visite des mages d’Orient, ni les sacrificateurs, ni les scribes, encore moins le peuple d’Israël ou le roi Hérode, ne se seraient douté de rien. D’autres versions de la Bible désignent ces mages sous le vocable ‘’hommes sages’’ et leur démarche le prouve d’ailleurs.

En effet, dès qu’ils arrivèrent à Jérusalem, ils se portèrent vers la première autorité qu’est le roi et lui firent part de la raison de leur visite : ils sont venus adorer le roi des juifs qui venait de naître. Si ces mots étaient venus de vils individus, j’imagine que le roi en aurait ri puis aurait envoyé vérifier l’état psychique de ces derniers. Mais le roi avait affaire à des hommes sages, c’est pourquoi La bible déclare ‘’ Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui’’. Comment peut-on naître roi, on peut naître prince héritier du trône ; de plus, quel était le trône vacant à pourvoir ? En dépit de tous ces questionnements, le roi aida les sages à obtenir les informations nécessaires pour mener à bien leur mission. Puis il leur dit : ‘’Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant ; quand vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j’aille aussi moi-même l’adorer.’’ Aussi innocente et bien intentionnée que cette phrase puisse sembler, elle contient une menace bien dissimulée. Voilà pourquoi Dieu Lui-même avertit les sages de ne pas retourner rendre compte au roi.

La réaction de Hérode plus tard qui consistât à tuer tous les enfants de moins de deux ans, mettra à nu ses réelles intentions envers l’enfant qu’il prétendait vouloir ‘’adorer’’. Les parents de Jésus étaient très loin de s’imaginer en ce moment précis que le roi Hérode désirait la mort du nouveau-né. Plus tard, Dieu le leur révélera et ils s’enfuiront vers l’Egypte où ils séjourneront jusqu’à la mort de Hérode.

Jésus, dans toutes ces situations, a été préservé parce qu’Il avait une mission à accomplir. Dieu n’a pas changé, Il agit encore aujourd’hui pour nous préserver. Tout au long de l’année 2014, Il a été à nos côtés ; parfois il nous a parlé directement, d’autres fois, il s’est adressé à des ‘’sages’’ qui ont dû manquer à leur promesse pour que nous soyons protégés. Peut-être que nous autres n’avons pas été contraints à l’exil en Egypte, mais certainement, qu’Il nous a mis dans des conditions inconfortables. Pour Lui, tous les moyens étaient bons pour nous protéger.

C’est pourquoi, lorsque nous ferons le bilan de l’année 2014, avant de tirer la conclusion annuelle, quelle que soit la couleur avec laquelle nous peindrons le tableau, ne perdons pas de vue qu’il n’y a que les vivants qui puissent faire un bilan. Et le simple fait d’être encore là, en fin d’année, c’est la preuve que Dieu Lui-même veille sur l’accomplissement de sa parole dans nos vies. Il n’a pas fini de nous bénir, Il n’a pas fini de nous enseigner, Il a encore des missions à nous confier. Dieu vous bénisse !

Abiola Judes Crepin ADEROMOU

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site